Déjeuner du Matin (Prévert)

Il a mis le café
Dans la tasse
Il a mis le lait
Dans la tasse de café
Il a mis le sucre
Dans le café au lait
Avec la petite cuiller
Il a tourné
Il a bu le café au lait
Et il a reposé la tasse
Sans me parler
Il a allumé
Une cigarette
Il a fait des ronds
Avec la fumée
Il a mis les cendres
Dans le cendrier
Sans me parler
Sans me regarder
Il s’est levé
Il a mis
Son chapeau sur sa tête
Il a mis son manteau de pluie
Parce qu’il pleuvait
Et il est parti
Sous la pluie
Sans une parole
Sans me regarder
Et moi j’ai pris
Ma tête dans ma main
Et j’ai pleuré

Ecouter

Chanson : Ce Georges

Ce Georges…

Olivia Ruiz en duo avec Adamo
Paroles : Salvatore Adamo
Maison de production : Polydor / Universal


Salvatore Adamo – Ce George(s)
Uploaded by Olivia-Ruiz. – See the latest featured music videos.

{Refrain}
Mais qu’est-ce qu’il a, mais qu’est-ce qu’il a, ce Georges
A me faire sortir le cœur par la gorge

Mais qu’est-ce qu’il a, mais qu’est-ce qu’il a ce type
Qu’est toujours là même quand personne le bippe !

Oh là, là ! Oui, ses yeux de braises
Et sa petite fossette au menton
Je n’en dors plus, j’en deviens niaise
Oui, je fonds en pâmoison, je soupire son nom
Et elle achète des tas de revues
Pour y découper ses photos
Sur tous nos murs, l’air détendu
On voit sourire le beau cabot

{Refrain}

Si encore c’était Clark Gable,
Autant en emporterait le vent !
Mais je dois me farcir sa belle gueule
De Don Juan, toute la journée, sur mon écran

C’est quand même mieux que ton football
Occupe-toi, lis ou bien picole
Mais si je bois, je réponds plus de moi
Je ne supporte plus ce ménage à trois

{Refrain}

L’autre soir, en rentrant du boulot
Avec délice, je passe mes pantoufles
Mais voilà qu’il rapplique aussitôt
M’agresse à me laisser sans souffle

Est-ce que mon Georges se permettrait
De se laisser aller comme tu le fais ?
Ah ! Il a raison Aznavour
T’es beau à regarder, tu tues l’amour !

Mais qu’est-ce qu’il a, mais qu’est-ce qu’il a, ce Georges
A lui faire sortir le cœur par la gorge…

Chaque fois que Monsieur sort son chef-d’œuvre,
Faut que je la conduise au cinéma
Pendant qu’elle avale ses couleuvres, oh là là
Moi je tourne en rond, je fais les cent pas

T’as qu’à m’attendre dans un bistrot
Ah ! Vraiment, elle me pousse au crime
Je prendrai le dernier métro
Puisque je te saoule avec mon film

Mais qu’est-ce qu’il a, mais qu’est-ce qu’il a ce Georges,

Tu parles d’une exclusivité,
Ton super Georges, il est cloné !